UN JARDIN CAPABLE DE S’ENTRETENIR TOUT SEUL

Dans plusieurs années, on ne parlera plus de maison connectée mais de jardin connecté.

Grâce à la domotique, vous pourrez récupérer toutes les données sur votre jardin ; croissance des plantes domestiques et naturelles, météo, conseils, urgences etc.

Vous pourrez même modifier vos sols ou encore les conditions climatiques dans des jardins fermés. Ceci permettra de cultiver des plantes plus exotiques qui ne survivraient jamais dans l’environnement naturel.

De plus, vous pourrez gérer plus efficacement votre consommation énergétique et votre consommation d’eau. Vous vous passerez de pesticides.

Les robots seront de plus en plus présents et vous aideront à passer la tondeuse, couper les branches, arroser etc.

Certains arbres seront bioluminescents et pourraient éclairer dans un lointain futur nos jardins. Ce concept a été imaginé par des étudiants de Cambridge en Angleterre en 2010. Ils ont réussi à intégrer un gène d’une luciole resituant de la lumière et à l’intégrer dans  des arbres. Un arbre ne consommerait que 0,02% d’énergie en plus qu’il absorbe normalement lors du phénomène de photosynthèse pour éclairer assez.